AOC respects your data privacy

Why cookies? Simply because they are used to help the website function, to improve your browser experience, to integrate with social media and to show relevant advertisements tailored to your interests. Click 'I accept' to accept cookies or read our cookie statement to learn how to turn off cookies.

Accept
Partagez cet article

Devenir leader

Concourir dans une équipe d'esports est progressivement devenu plus similaire au jeu dans les équipes de sport conventionnelles. Le rôle du leader au sein du jeu est probablement le plus crucial et le succès d'une équipe dépend de ses qualités en termes de modèle de rôle et de guide. Quelles sont donc les qualités nécessaires pour être le capitaine percutant d'une équipe couronnée de succès ? AOC s'est entretenue avec les professionnels et les entraîneurs de G2 Esports.

Des joueurs comme Tom Brady, LeBron James et Francesco Totti sont devenus des figures emblématiques étroitement liées à leur discipline respective. Hormis leur prestations impressionnantes sur le terrain, ils représentent des exemples d'excellence et de leadership - sans ces compétences, leurs équipes manqueraient probablement de mordant.

Il en va de même dans l'esports. Toute équipe couronnée de succès est guidée par une personne qui la sécurise, qui propose un plan de jeu et représente l'équipe dans les interviews, sur scène et dans d'autres occasions. Il serait toutefois erroné de définir les qualités d'un leader comme un ensemble unique de caractéristiques, comme l'explique Fabian « GrabbZ » Lohmann : « Les besoins de chacun sont différents, c'est pourquoi chaque équipe a un profil différent pour son capitaine. »


Fabian “GrabbZ” Lohmann


Selon l'entraîneur de League of Legends de G2, un leader peut être extraverti et énergique ou doux et encourageant. C'est pourquoi il existe différents styles de leadership. Chaque équipe individuelle est composée d'individus différents qui réagissent différemment à une impulsion. « Certains joueurs réagissent bien à la critique ouverte, d'autres ont besoin d'un appui subtil. D'autres ne réagissent pas du tout aux tentatives de motivation au cours d'un jeu. »

Bien que les qualités exigées d'un leader dépendent de l'équipe, nous avons découvert une certain schéma au cours de nos interviews. Certaines caractéristiques ont été citées par la plupart des entraîneurs et IGL auxquels nous avons parlé chez G2. Par exemple, chaque personne interrogée reconnaît que les leaders ont davantage de responsabilités, endossent le rôle de tacticien et assurent la cohésion de leur équipe.

Repousser les limites

Le dernier point en particulier semble crucial. Damien « maLeK » Marcel était joueur professionnel dans Counter-Strike et il est devenu entraîneur en 2016. Il jouit d'une vaste expérience de travail avec les équipes, tant du point de vue d'un joueur que d'un leader, de l'intérieur comme de l'extérieur du jeu.


Damien “maLeK” Marcel

Pour lui, un bon capitaine au sein du jeu est quelqu'un qui est capable de contrôler ses émotions. « [Un] leader doit inspirer par son charisme naturel ou par l'exemple. » La fonction de modèle de rôle est un point soulevé par la plupart des gens chez G2 - et représente clairement une philosophie adoptée par l'ensemble de l'entreprise.

Le PDG de G2, Carlos « ocelote » Rodriguez était professionnel de League of Legends jusqu'en 2012 et a connu des expériences similaires. « C'est une question de fermeté du leader. » Selon le point de vue d'ocelote, peu importe si la décision est bonne ou mauvaise au départ, ce qui compte est que chacun suive l'appel du leader. Un mauvais appel est toujours meilleur qu'une équipe qui n'agit pas à l'unisson et qui se trouve en complet désarroi.


Carlos “ocelote” Rodriguez

Nous arrivons ici au cœur du sujet - un leader est supposé représenter le facteur stabilisant, celui qui n'abandonne jamais quelles que soient les chances. Il prend la tête en montrant le bon exemple à ses coéquipiers et son énorme charisme l'aide à faire valoir son programme. Parallèlement, il accepte les critiques et écoute attentivement les différents avis. Un leader déclenche généralement la progression et résout les problèmes dans l'œuf plutôt que de colmater les problèmes individuels.

Ce qu'il faut pour diriger

Assumer une position de leader est une situation à laquelle les joueurs s'adaptent naturellement plutôt que de se l'approprier graduellement. Par exemple, les capitaines de PUBG et Rainbow Six Siege de G2 René « Braexco » Rehling et Fabian « Fabian » Hallsten ont toujours été des personnalités stimulantes. « J'ai toujours été celui qui tentait de diriger l'équipe au sein du jeu. Cela m'a toujours été agréable et j'adorais jouer le jeu à ma façon, » déclare Braexco. La revendication de son homologue de R6 est similaire : « Je pense que vous ne le devenez pas, vous l'êtes ou vous ne l'êtes pas. »


Fabian “Fabian” Hallsten


Est-ce que ça signifie que certaines personnes ne seront jamais capables de prendre la tête ? Pas tout à fait. Bien que certaines personnes trouvent plus facile d'endosser un rôle de leader comme c'est le cas de Braexco et Fabian, le leadership peut également se gagner. Le PDG ocelote pense que chacun est capable de diriger - il suffit d'y être encouragé en relevant des défis et en acceptant des responsabilités.

Le rôle de leader n'est en aucun cas une sinécure. Il demande beaucoup de volonté, un sens aigu des responsabilités et une éthique professionnelle. En revanche, si vous êtes à l'aise pour accepter un tel défi, vous constaterez non seulement le gain de performance de votre équipe mais également l'épanouissement de votre personnalité.

Ne manquez pas de rester informés de ce qui se passe sur Facebook et Twitterpour profiter de toute la richesse du contenu des articles.

Découvrez comment nos produits peuvent éveiller le joueur qui est en vous justeici

Lisez la suite des articles Le joueur qui est en vous

Partagez cet article