AOC respects your data privacy

Why cookies? Simply because they are used to help the website function, to improve your browser experience, to integrate with social media and to show relevant advertisements tailored to your interests. Click 'I accept' to accept cookies or read our cookie statement to learn how to turn off cookies.

Accept
Partagez cet article

La psychologie des jeux

Pourquoi les jeux vidéo et informatiques sont-ils si fascinants ? Comment captent-ils notre attention ? Le psychologie du jeu est un champ d'étude complexe mais intéressant. Nous tentons de comprendre pourquoi nous adorons passer du temps à jouer et quelles sont les types de joueurs.

Le besoin de jouer constitue une part essentielle de la nature humaine. Il existait avant l'ère numérique et bien avant que nous ne soyons exposés à des millions de jeux vidéo. Bien que le jeu soit une activité de loisir aussi vieille que l'humanité, les moyens employés ont continuellement évolué.

Certaines théories suggèrent qu'une fois ses besoins de base satisfaits, l'humain recherche de nouvelles méthodes de satisfaction personnelle. Les jeux peuvent fixer des objectifs individuels et établir de nouvelles structures sociales qui donnent du sens et un cadre à la vie. Toutefois, le jeu ne se borne pas à un passe-temps d'évasion et, en y regardant de plus près, les motivations peuvent varier.

Un concept attirant

Lorsqu'ils créent un jeu, les développeurs doivent prendre des myriades de décisions. Quels scores et bandes son utiliser et quel en sera l'effet sur les joueurs ? Et quels graphismes ? Quel type de récompense ou interaction sociale employer ? La psychologie nous aide à mieux comprendre chacun de ces choix, car les jeux peuvent être soigneusement élaborés pour répondre aux préférences de l'audience.

Le chercheur britannique Richard Bartle identifie quatre types de joueurs : ceux qui souhaitent découvrir (p. ex. No Man’s Sky), ceux qui veulent rivaliser et maîtriser les jeux (p. ex. League of Legends), ceux qui veulent accomplir des tâches et des quêtes (p. ex. World of Warcraft) et ceux qui veulent socialiser (tous les jeux multi-joueurs). Chaque jeu répond aux besoins de chacune de ces catégories à différents degrés.

Chaque joueur individuel a ses propres goûts en la matière et choisit ses jeux en conséquence. Bien entendu, la frontière entre les genres est floue et chaque jeu présente ces aspects dans une certaine mesure - mais les classer aide à comprendre la motivation derrière le jeu.

Ne faire qu'un avec son jeu

Le phénomène suivant est intéressant dans le contexte du jeu : Mihály Csíkszentmihályi est un psychologue hongrois qui décrit un état mental chez les athlètes extrêmes souvent appelé « flux » ou « zone ». Les activités comme le sport ou le jeu peuvent être si immersives et enchanteresses que les joueurs peuvent atteindre un état d'esprit dans lequel ils sont capables d'exclure totalement leur environnement, investissant tout leur être dans le jeu.

Le niveau d'investissement mental dans un jeu peut être aussi élevé que celui d'un athlète professionnel au cours d'un match important ou d'un musicien de jazz pendant une performance intense. En 2008, des scientifiques ont découvert que les FPS (First-Person Shooters) correspondent quasi parfaitement à la théorie de Csíkszentmihályi. Les jeux peuvent produire des niveaux de défi et de tension tels qu'il ne font pour ainsi dire plus qu'un avec le jeu.

Si vous souhaitez plonger complètement dans un FPS, votre configuration de jeu est essentielle. Mieux votre équipement est adapté aux fortes exigences des FPS modernes, mieux vous pouvez vous plonger dans le jeu. La dernière génération de moniteurs AOC, par exemple, possède de nombreuses caractéristiques comme des résolutions extrêmement élevées, des temps de réaction très faibles, le contrôle des ombres et la synchronisation adaptative qui peuvent repousser les limites de l'immersion.

Le psychologie est un aspect extrêmement intéressant du jeu, qui dépend d'un grand nombre de facteurs. La prochaine fois que vous jouerez votre jeu préféré, vous pouvez vous demander à quel type de joueurs vous appartenez et voir le système de motivation qu'il utilise en amont.

Ne manquez pas de rester informé de ce qui se passe sur Facebook et Twitter pour profiter de toute la richesse du contenu.

Découvrez comment nos produits peuvent éveiller le joueur qui est en vous juste ici.

Lire d'autres articles Le joueur qui est en vous

Partagez cet article