AOC respects your data privacy

Why cookies? Simply because they are used to help the website function, to improve your browser experience, to integrate with social media and to show relevant advertisements tailored to your interests. Click 'I accept' to accept cookies or read our cookie statement to learn how to turn off cookies.

Accept
Partagez cet article

Les jeux à l'origine de tout - DOOM

Certains jeu ne sont pas seulement géniaux mais également novateurs. Nous parlons des classiques qui ont déterminé des genres totalement nouveaux, introduit des techniques ou des types de jeux avant-gardistes, qui ont touché des générations entières de joueurs. Nous souhaitons dédier la première partie de notre série « Les jeux à l'origine de tout » à un titre très spécial : DOOM

À l'heure actuelle, les FPS (First Person Shooters) figurent parmi les genres de jeux informatiques et vidéo les plus populaires. Des jeux comme Call of Duty, Halo, Counter-Strike : Global Offensive et PUBG sont incontournables dans l'industrie moderne et comptent individuellement des millions de joueurs.

Au début des années 90, le studio id Software, désormais légendaire, à révolutionné le jeu. Après leur premier succès avec Wolfenstein 3D (1992), les développeurs dirigés par John Carmack, Tom Hall et John Romero ont affiné la formule du jeu si plébiscité et ont en réalité défini un genre totalement nouveau à eux seuls.

L'aube d'une ère nouvelle

Le résultat de leurs efforts s'est traduit par DOOM (1993), un jeu d'action au rythme rapide, dans lequel les joueurs de frayent un chemin parmi des labyrinthes remplis de monstres, résolvent des énigmes et accèdent à un arsenal plus puissant d'armes. Bien que le jeu semble bien pâle comparé aux normes actuelles, DOOM a dévoilé des innovations techniques reprises par tous ses successeurs.

Le moteur a permis un niveau conceptuel plus complexe que n'importe quel autre jeu 3D. Les aspects qui ne sont plus considérés comme spéciaux de nos jours, comme les escaliers, les fenêtres, les plates-formes mobiles et les ascenseurs étaient alors des nouveautés qui ont conféré à l'univers de DOOM davantage d'authenticité, d'intérêt et de diversité.

Doom (à gauche) était le premier FPS à utiliser des effets d'éclairage innovants évoquant l'horreur et le suspense. Cette technique a atteint la perfection dans les jeux modernes comme Alien Isolation (à droite). Source : id Software/Creative Assembly, YouTube

En atténuant l'éclairage, les couleurs pouvaient graduellement s'estomper dans l'obscurité, créant une illusion de distance spatiale et d'éclairage variable. L'éclairage dynamique a largement contribué à l'atmosphère de DOOM, inspirant la peur et l'horreur chez les joueurs comme aucun jeu ne l'avait jamais fait auparavant. Le jeu de lumière et de ténèbres est devenu un incontournable dans les jeux d'horreur, avec Dead Space et Alien Isolation entre autres, qui ont poussé cet effet à l'extrême.

Une source d'inspiration

id Software a été influencée par plusieurs textes de la culture populaire, des films d'action comme Terminator et Aliens jusqu'à l'imagerie satanique utilisée dans les jeux de rôles fantastiques, en passant par le trash metal et la science fiction. Half-Life était l'un des jeux réutilisant les idées issues de DOOM. Ultérieurement, un type de Half-Life intitulé Counter-Strike est devenu l'un des esports les plus populaires au monde. Sans DOOM, cela n'aurait probablement pas été possible.

Les niveaux de Doom sont remplis de créatures grotesques. De nombreux jeux ont copié ce style et réutilisé les concepts lancés par Doom. Source : id Software


À l'origine du mode multi-joueurs

La popularité à long terme du jeu est fortement liée à son mode multi-joueurs. Les joueurs avaient la possibilité de s'engager en compétition directe entre eux et y ont trouvé des problématiques totalement nouvelles une fois le jeu terminé. Un tel mode multi-joueurs a été ajouté à pratiquement tous les autres FPS qui ont succédé à DOOM, stimulant le développement du jeu en réseau.

Quake, successeur de DOOM, (1996) a probablement été encore plus percutant en la matière. C'est probablement le classique en esports qui a engendré des clans et des équipes à profusion ; la base d'organisations internationales comme SK Gaming et bien d'autres. Aujourd'hui, les jeux d'actions les plus populaires Fortnite et Apex Legends présentent encore beaucoup de points communs avec ces anciens titres : le jeu bourré d'action et super-rapide et l'implacable compétitivité de l'expérience multi-joueurs constituent des signes distinctifs partagés par les deux générations de jeux d'action. Considérant les progrès réalisés par ce genre au cours des 25 dernières années, la façon dont un seul jeu a fondamentalement modifié l'ensemble de l'industrie est tout à fait remarquable.


Ne manquez pas de rester informé de ce qui se passe sur Facebook et Twitter pour profiter de toute la richesse du contenu.

Découvrez comment nos produits peuvent éveiller le joueur qui est en vous juste ici >

Lire la suite des articles
Le joueur qui est en vous >

Partagez cet article