AOC respects your data privacy

Why cookies? Simply because they are used to help the website function, to improve your browser experience, to integrate with social media and to show relevant advertisements tailored to your interests. Click 'I accept' to accept cookies or read our cookie statement to learn how to turn off cookies.

Accept
Partagez cet article

Transformer les bons joueurs en champions : Psychologues en Esports

L'excellence au plus haut niveau sportif ne se limite pas aux capacités physiques mais implique également les capacités intellectuelles. Les psychologues travaillent depuis des décennies avec les athlètes pour les pousser à la pointe de leurs capacités dans les compétitions intenses. Dans le domaine de l'esports, le coaching psychologique prend également une importance croissante. Dans cet article, nous examinons quel est l'impact de l'entraînement psychologique dans le jeu de haut niveau.

Imaginez jouer dans une enceinte peuplée de milliers de spectateurs à un jeu extrêmement accaparant. Essayez maintenant d'imaginer le niveau de pression sur vos épaules avec plus de 15 millions de $ en jeu. Il ne s'agit pas d'un simple scénario hypothétique, cette situation s'est réellement produite.

En août 2019, l'équipe Dota 2 OG était en lice dans la finale de The International pour la deuxième fois consécutive. Il s'agissait du plus gigantesque tournois d'esports au monde, avec une monstrueuse cagnotte totale sans précédent de 34 millions de $. Avec un score de 0-1 contre leur opposant Team Liquid, le capitaine Johan « N0tail » Sundstein et ses coéquipiers ont organisé un retour en force, terminant meilleurs de cinq séries à 3-1, en donnant parallèlement l'impression que tout était facile.

Aucune autre équipe n'a jamais gagné deux fois The International auparavant, encore moins back-to-back. L'atout décisif d'OG a peut-être été Mia Stellberg : la psychologue sportive finlandaise est réputée parmi les experts du secteur. Elle est souvent mentionnée comme étant à l'origine de l'incroyable sang-froid d'OG dans des situations qui placent une pression colossale sur les athlètes. Elle ne s'est pas limitée à contribuer à construire l'équipe Dota la plus performante jamais composée. Lorsque Stellberg est arrivée dans l'univers de l'esports en 2016, elle a contribué à former ceux qui allaient devenir l'équipe la plus dominante dans l'histoire de Counter-Strike : Global Offensive - Astralis.

Pousser les pros au-delà de leurs limites

Dans son rôle de psychologue d'équipe d'esports, Stellberg travaille sur de nombreux plans. De la pratique en équipe aux séances individuelles, elle couvre tous les aspects du programme quotidien du groupe qui exercent un impact sur leur santé mentale. Elle aide également l'entraîneur et le consulte afin de faire ressortir le meilleur de chaque joueur.

Dans un entretien avec Red Bull, elle déclare : « Pour produire la version la plus rapide de vous-même, vous devez être calme et recueilli, car si vous êtes nerveux ou stressé, la coordination entre vos yeux et vos mains est affectée, ainsi que votre temps de réaction. » Elle ajoute : « Votre confiance en vous exerce également un impact énorme sur votre performance car, si elle n'est pas du niveau adapté, il est beaucoup plus facile de vous stresser. »

C'est pourquoi elle tente de créer un environnement dans lequel les joueurs jouissent d'une vie sociale saine proche de leur profession : « Je pense que quelle que soit votre profession, vous avez le droit de vivre et d'avoir une vie sociale et des relations sentimentales. »

Le pouvoir de la psychologie n'est pas un secret

La réussite d'OG et d'Astralis en dit long sur le pouvoir de la psychologie. La plupart des organisations de haut niveau s'occupent très bien de leurs joueurs, bien qu'elles n'emploient pas toutes des psychologues. Dans certaines équipes comme G2 Esports, les entraîneurs assument ce rôle respectivement dans chaque tableau de service.

L'entraîneur CS:GO de G2, Damien « maLeK » Marcel nous a confié lors d'un entretien : «Counter-Strike est un jeu dans lequel la confiance en soi exerce un impact énorme sur les performances ; garder une longueur d'avance et être dynamique sont des aspects très importants pour une différence réelle sur le terrain. » Sa philosophie est très proche de celle de Stellberg. Les deux partagent l'idée que le contrôle des émotions est essentiel aux plus hauts niveaux, car le processus décisionnel devient plus rationnel.

Anxiété et confiance en soi

L'anxiété peut influencer négativement les performances dans le jeu. Le joueurs de StarCraft II, par exemple, signalent souvent que la pression que certains s'infligent peut les empêcher d'être au meilleur de leur performance. Les grandes espérances vis-à-vis de soi-même peuvent être plus hautes que dans les jeu en équipe, où la charge de performance est répartie sur plusieurs joueurs. Dans cette dernière situation, un autre problème peut toutefois surgir. Lorsqu'un seul joueur craque mentalement, son état d'esprit négatif peut affecter la performance de toute l'équipe. Des équipes comme OG et Astralis ne « calent » (c'est-à-dire sont moins performantes en raison d'un état mental défavorable) pratiquement jamais. Leur force morale est au contraire ce qui les distingue de la plupart des autres équipes et qui fait toute la différence entre être bons et être les meilleurs.

Sources :

https://www.redbull.com/int-en/mia-stellberg-sports-psychology-interview-esports-prism

Ne manquez pas de rester informé de ce qui se passe sur Facebook et Twitter pour profiter de toute la richesse du contenu.

Découvrez comment nos produits peuvent éveiller le joueur qui est en vous juste ici.

Lire d'autres articles Le joueur qui est en vous!

Partagez cet article